case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation case envie recommendation

    Bandes annonces de films à ne pas manquer

    + Bande annonce
    Affiche du film Suspiria play video
    play video
    Bande-annonce VF
    147 vues

    Notez le film : 


    Affiche du film Casse-noisette et les quatre royaumes play video
    play video
    Bande-annonce VF
    962 vues

    Notez le film : 



    Notez le film : 


    Affiche du film Die Hard : Year One play video
    play video
    Bande-annonce VF

    Notez le film : 


    Affiche du film Rambo 5 : Last Blood play video
    play video
    Bande-annonce VF

    Notez le film : 


    Affiche du film Millenium : Ce qui ne me tue pas play video
    play video
    Bande-annonce VF
    6399 vues

    Notez le film : 


    Films au cinéma cette semaine

    + Sortie cinéma
    Affiche du film Heureux comme Lazzaro
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Un amour impossible
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Kursk
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Crazy Rich Asians
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Films les plus attendus

    + Nouveau film
    Affiche du film Suspiria
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Casse-noisette et les quatre royaumes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Astérix - Le secret de la potion magique
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Die Hard : Year One
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    DVD à ne pas manquer cette semaine

    + DVD
    Affiche du film L'École est finie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L'Envol de Ploé
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Paranoïa
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Fahrenheit 451
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Séries : épisodes dernières 24h

    + Série à voir

    Séries du moment

    + Série
    Affiche du film Maniac (Série)
    Série
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Into the Dark (Série)
    Série
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The First (Série)
    Série
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Forever (Série)
    Série
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Caprices de femme (Série)
    Série
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ozark (Série)
    Série
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Vos derniers bons films vus

    + Bon film
    Affiche du film Planète au trésor, un nouvel univers (La)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Orgueil et Préjugés
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Evadés
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L'amour flou
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Halloween resurrection
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mississippi burning
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Vos dernières critiques de films

    + Critique film
    Brad Bird c'est Le Géant de fer (1999), Ratatouille (2007), Mission Impossible Protocole fantôme (2011), mais c'est surtout le papa de la famille de super-héros Pixar : Les Indestructibles. Quatorze ans après le premier film, revoici Bob, Hélène, leurs enfants Violette, Flash et bébé Jack-Jack pour de nouvelles aventures toujours aussi inspirées.

    Aujourd'hui, on baigne presque quotidiennement dans l'univers Marvel et DC Comics entre les multiples adaptations et matraquages marketing. Alors que Disney fait un carton avec les Avengers, Pixar dépoussière Les Indestructibles et s'offre une suite, sortie en juillet dernier au cinéma et ce mois-ci en DVD, blu ray et VOD. Brad Bird reprend sa recette originale sans se laisser influencer par les films de super-héros actuels. Il préfère mettre en valeur la famille plutôt que le sauvetage de l'humanité, spécialités des Spiderman, Captain America et autres Gardiens de la Galaxie, ce qui rend cette histoire bien plus humaine et montre des héros auxquels on peut plus facilement s'identifier.

    On retrouve nos héros là où on les a laissé quatorze ans plus tôt. L'univers reste donc le même, visuellement amélioré par les progrès techniques développés ces dernières années, surtout sur l'aspect des personnages. Les décors sont toujours rétro-futuristes ce qui éveille une certaine nostalgie puisqu'on s'amuse à ressentir des influences de James Bond et autres films d'espionnages ou d'action en découvrant notamment de super véhicules ultra-gadgetisés.

    Les super-héros sont maintenant hors la loi, mais un entrepreneur enthousiaste, Winter Deaver, a envie de croire en leur retour. Elastic Girl s'est laissé convaincre pour renfiler son costume, laissant Bob à la maison s'occuper des enfants. Le sujet devient très actuel en abordant d'une certaine manière le problème de la charge mentale, quand la maman a l'habitude de tout gérer, mais en son absence le papa se retrouve tout à coup dépassé par toutes les tâches quotidiennes à accomplir. Bien sûr, cela est montré avec beaucoup d'humour, de tendresse et d'intelligence.

    Même si Elastic Girl est mise en valeur par ce scénario, c'est bébé Jack-Jack la star du film. La fin du précédent opus, ainsi qu'un court-métrage, commençaient à annoncer les incroyables capacités du nourrisson. Ici, on se délecte de tous ses pouvoirs, que ce soit lors de situations anodines ou dangereuses, son intrépidité est hilarante.

    Le film est au top niveau technique, la créativité et l'humour des Studios Pixar sont toujours à la hauteur, par contre cette suite manque cruellement de surprises et d'émotions. Les équipes ont réalisé la prouesse de sortir le long-métrage le plus long de leur catalogue, animé entièrement sur ordinateur (1h58). Malgré l'action quasi continue, des longueurs se font tout de même ressentir à cause d'un scénario un peu trop prévisible. Cela n'enlève cependant aucun plaisir à suivre ces nouvelles aventures.

    Petit bonus sympathique du DVD : le mignon court-métrage Bao, abordant aussi le thème de la famille, est plein de gourmandises et d'émotions, le genre de petit instant de bonheur que sait si bien offrir Pixar.

    Site web:  http://nathvaaucinema.canalblog.com/archives/2018/11/12/36862901.html
    Si il existe un genre de film qui est assez peu représenté pour la jeunesse en terme d'accessibilité, c'est bien le film de Pirates, si on exclue, le Peter Pan de Disney, une partie de Hook, le dernier Aardman, "Pirates bons à rien, mauvais en tout", et éventuellement le Pirates de Polanski, il n'y a pas grand film qui traite de ce sujet pourtant en or pour les enfants. En effet, de tout âge, l'enfant est fasciné par le Pirates, figure tutélaire des mers et incarnée de la contestation qui représente pour beaucoup d'enfants la part sombre de la révolte et de la non conformation aux bonnes moeurs ou à la société.

    Ce film de Sergio Manfio se permet le luxe ébouriffant de concilier deux figures adorés des enfants : le pirate et l'inventeur, qui est lui aussi une figure forte de notre capacité à réinventer le monde. Et quel inventeur, puisque le héros de ce récit n'est rien moins que Léonard de Vinci lui-même, catalyseur de tant d'imaginaire, et de rêves de gosses (voler, nager, plonger là où personne n'est allé). Le réalisateur et son scénariste invente un passé au célèbre italien, ainsi qu'une romance avec une certaine Mona Lisa, et un sidekick amical, Lorenzo.

    Le film Leo Da Vinci  : Mission Mona Lisa joue habilement avec les codes du film de pirates, et se permet un twist plutôt bien amené, tout en exposant une bonne partie des inventions de Léonard de Vinci dont il aurait eu l'idée ado. L'histoire est simple mais efficace, une sorte de Goonies (ah tiens encore un film qui parle un peu des pirates et accessible à des jeunes enfants) : face à une tentative d'ex-propriation pour rappel de loyer impayé, Mona Lisa est contrainte de devoir épouser le fils du propriétaire de sa maison si les dettes en question ne sont pas rapidement réglées. Suite à un incendie qu'on imagine criminel, mais comment accuser sans preuve, le père de Mona Lisa est ruiné. La grange du fermier, ainsi que ses champs sont ravagés par les flammes, et la jeune fille vient demander l'aide de son ami, Léo. Ce dernier aidé de son meilleur ami Lorenzo décide d'aider cette dernière par tous les moyens. Ils achètent une carte au trésor à un aventurier-médium, et se lance en quête d'un fabuleux trésor de pirates, coulé à pic au fond de la mer. Bien entendu la dernière invention de Léo ne sera pas de trop pour y parvenir : une combinaison de plongée et un casque de scaphandrier pour descendre sous l'eau.

    Le film est très rafraîchissant, jamais cynique, même si par moment, le second degré à la Indiana Jones ou plus récemment les Gardiens de la Galaxie se fait un peu sentir, mais rien de gênant. Sur le trajet, les trois amis trouveront des alliés en la personne d'un petit garçon et d'une petite fille, fortement débrouillards, qui tenteront d'abord de les voler avant de les aider. Les figures maléfiques seront également de la partie, et comme le disait Hitchcock, un bon film nécessite un bon méchant, et l'antagoniste du film qu'on laisse le plaisir aux spectateurs de découvrir est vraiment bien réfléchi, à la fois effrayant et ridicule, un bon entre-deux pour un spectateur plus enfantin. Une animation propre et agréable, une musique qui colle bien à l'action et rappelle les meilleurs musiques de films de pirates. Le film se destine aussi bien aux petits enfants qu'aux plus grands, jusqu'aux ados et adultes pourquoi pas. Il ne rate ni son propos, ni sa morale, et la réalisation est inspirée et entraînante, définitivement un bon film de pirates pour enfants, chose plutôt rare comme évoqué plus haut.

    En DVD et VOD depuis le 7 novembre 2018. Edité par Wild Side. le site et la page Facebook de l'éditeur.

    Retrouvez ce film et bien d'autres sur Cinetrafic dans les catégories le top des long-métrages animés et du cinéma pour enfant.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites